bienvenu

bienvenu dans le blog des potiers et céramistes du Nord de la France et d'ailleurs ...

dimanche 30 mai 2010

animation "RAKU"

L'association TERRETOUS propose au public une animation "RAKU". C'est l'occasion pour chacun de décorer son propre bol ou son propre pendentif. De suivre ensuite tout le processus de cuisson et de transformation.
Cette animation s'adresse à tous les publics.
Elle se déroule forcément en extérieur (ou sous abri).
Elle peut durer une demi journée, voire une journée complète
tarif : 500 euros pour 50 bols (sur une demi journée)

Le "raku" est une technique millénaire initiée au Japon. Une de ses variantes consiste à retirer les pots incandescents cuits entre 900° et 1000° et les plonger immédiatement dans les débris végétaux puis dans l'eau. Les brusques changements de température et changements chimiques font craqueler l'émail et colore la pièce d'un noir profond jusqu'à des teintes irisées chatoyantes .


première étape : émaillage du pot (qui a déjà été cuit une première fois)














pose de l'émail au pinceau


bols décoré de "filets" d'émail


séchage des pièces sur une grille (quelques minutes)



Deuxième étape : la cuisson

les pièces sont posées au fond du four sur une légère couche de sable , puis le four est refermé.



Le four est mis en route . Allumage du bec de gaz, la flamme donnant dans la cavité où se trouvent les pièces. Puis montée en température jusque 900° à 1000° en 30 minutes environ !!!
toutes les pièce et toute l'atmosphère du four devenant d'un magnifique rouge incandescent.


Troisième étape : enfumage sur un lit de copeaux


Les bidons avec un fond de copeaux de bois , prêts à accueillir les pièces brûlantes




Défournement avec précautions . Les pièces sont posées de suite sur les copeaux. C'est à cette brusque sortie à l'air que l'émail se craquelle (on ne le voit pas ... mais on l'entend! quel beau bruit !).
Les bols juste posés, les copeaux s'enflamment. Les flammes sont étouffées par un couvercle. C'est à ce moment là que l'oxyde de carbone va se déposer partout où il n'y a pas d'émail, et donc aussi dans les craquelures.


quatrième étape : les pièces sont sorties des cendres pour être plongées dans l'eau


quelques bacs d'eau salie par les cendres


nettoyage au tampon grattant, pour enlever les cendres, mais l'eau permet surtout de fixer le carbone .


Cinquième étape : on admire !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire